de Catherine Sabbah

en savoir plus

La république de l'Architecture

L'édifiant architecte

Alejandro Aravena: « Les revenus augmentent, les inégalités aussi et la ville est le creuset de ces différences »

6

commentaires

A quoi sert la Biennale d’architecture de Venise, dont vous êtes cette année le Commissaire ? Une exposition d’architecture peut renseigner sur l’état de l’art et ne s’adresser qu’aux architectes. J’aimerais que celle-ci montre des systèmes, des dispositifs, des lieux qui améliorent la qualité de vie des gens. Cette année elle accueillera 64 pays, nous avons demandé aux équipes retenues pour l’exposition générale qui se tient dans la Corderie de l’Arsenal (hors pavillons nationaux) de présenter des projets construits : seul ce qui est réalisé compte, car sur le papier tout est possible. L’affiche de la biennale montre une femme juchée sur un […]

lire la suite .../ ...
Générosité de façade

Générosité de façade

2

commentaires

Tout à coup c’est l’évidence même. Ce vert vif et cet orange pétant me sautent aux yeux et me rappellent quelque chose. Une impression de déjà vu. toute récente. A côté de la couleur printanière des herbes folles qui poussent et bourgeonnent librement, pour quelque temps encore, dans les derniers hectares en friches du quartier de la Confluence à Lyon, l’orange   de cette bâche de chantier paraît encore plus cru.  A quoi sert cette sorte de façade souple trouée de petites fenêtres régulières, ce filet de plastic trop mou pour empêcher le passage déjà interdit par une grille métallique et […]

lire la suite .../ ...
Aravena, pourquoi tant de haine?

6

commentaires

Trop beau, trop jeune. Il n’aura fallu que quelques jours pour que le mythe naissant s’effondre. En France on n’aime pas les winners. Ou plutôt, on voudrait qu’ils soient détachés des contraintes politiques et financières, tout entiers dévoués à leur cause. En architecture, comme ailleurs, seuls des puristes désintéressés, désincarnés auraient ainsi droit d’être portés au pinacle. Les autres sont dézingués dans la semaine. 
Désincarné, le nouveau Pritzker Prize, Alejandro Aravena ne l’est certes pas. Les premiers commentaires qui ont suivi l’annonce de sa récompense ne portaient d’ailleurs pas tous sur son travail. D’abord parce que peu le connaissent, ensuite […]

lire la suite .../ ...
Toyo Ito, architecte sans frontières

3

commentaires

A quoi sert l’architecture? A quoi sert-elle dans l’urgence? A quoi sert-elle dans le paysage de la dévastation? A quoi sert-elle sur un terrain vierge où tout ce qui tenait debout a été englouti par un Tsunami, avant d’être rasé par des bulldozers qui finissent le travail? L’architecte Toyo Ito a remporté le Lion d’or de la biennale de Venise 2012 pour ses « maisons pour tous », cabanes dans les arbres et abris de fortune, proposés pour reconstruire des vies,  avant de penser à rebâtir des villes. Tous les visiteurs ont admiré ces 120 maquettes minutieuses, délicieusement japonaises. Tous, à l’époque, […]

lire la suite .../ ...
Trop de Riciotti tue le Riciotti

Trop de Riciotti tue le Riciotti

4

commentaires

    L’année frôle l’overdose. Fin 2013, Rudy Ricciotti, l’architecte de Bandol (parce que son agence y est installée), le « bad boy » de l’architecture comme il aimerait bien qu’on le considère… aura livré coup sur coup 4 bâtiments: le département des arts de l’Islam au Louvre à Paris, le Mucem, le Musée des civilisations de l’Europe et de la méditerranée à Marseille, le stade Jean Bouin près de la Porte d’Auteuil encore à Paris et, à l’autre bout de la capitale avenue de France, en couverture de voies SNCF, un immeuble mêlant logements, commerces et bureaux pour l’instant encore baptisé […]

lire la suite .../ ...