de Catherine Sabbah

en savoir plus

La république de l'Architecture

Hors les murs

Générosité de façade

Générosité de façade

2

commentaires

Tout à coup c’est l’évidence même. Ce vert vif et cet orange pétant me sautent aux yeux et me rappellent quelque chose. Une impression de déjà vu. toute récente. A côté de la couleur printanière des herbes folles qui poussent et bourgeonnent librement, pour quelque temps encore, dans les derniers hectares en friches du quartier de la Confluence à Lyon, l’orange   de cette bâche de chantier paraît encore plus cru.  A quoi sert cette sorte de façade souple trouée de petites fenêtres régulières, ce filet de plastic trop mou pour empêcher le passage déjà interdit par une grille métallique et […]

lire la suite .../ ...
L’urbanisme social, un pléonasme à redécouvrir

2

commentaires

« Pour mon père, le médecin devait faire des recherches, comprendre les rapports entre la situation économique et la santé cesser d’être un sorcier pour devenir un acteur social et un scientifique… il dénonçait les médecins-magiciens, «Pour eux le médecin doit demeurer le souverain pontife, tout en haut et tout puissant, qui dispense comme un don divin des conseils familiers et des consolations, qui pratique la charité envers les nécessiteux avec la vague impression d’être un prêtre descendu du ciel…et dissimule sous des termes grecs son impuissance» disait-il ».  En lisant ces lignes de L’oubli que nous serons, le beau livre dans […]

lire la suite .../ ...
New York: star-chitectes pour super-riches

5

commentaires

A l’arrière du taxi, Larry Silverstein et Robert Stern se tapent sur les cuisses et rigolent comme des bossus. Les deux copains roublards, le promoteur et l’architecte, 153 ans à eux deux, affichent, devant la caméra de leur petit film de promotion, la complicité de deux vieux gamins de Brooklyn. L’air gourmand, ils racontent leur dernier coup: le nouvel hôtel-résidence Four Seasons de New York, en construction à deux pas de Ground Zero, monte rapidement et du haut de ses 82 étages, va dépasser d’une tête au moins tous ses voisins résidentiels. L’immeuble aux façades recouvertes de pierre, d’une facture […]

lire la suite .../ ...
A l’école des arts de Fontainebleau, études et variations in blue Minor

18

commentaires

  Mon coeur battait si fort dans le jardin anglais aux ombres amples et généreuses… Sur la calme ligne d’horizon de la Cour de la Fontaine, la fenêtre était pleine de grâce… Le poids qui pèse sur les épaules de cette statue du Jeu de Paume n’enlève rien à mon transport… L’ombre portée après le déjeuner n’empêche pas la pompe de ma silhouette…Une couleur, une attitude, un motif, un partie du château de Fontainebleau et un mot clef, voilà le programme… Avec le loisir d’en faire un délicieux cadavre exquis. Six groupes d’étudiants avaient une semaine pour tirer de ces […]

lire la suite .../ ...
Paris veut se réinventer, à peu de frais.

4

commentaires

Le pavillon de l’Arsenal est bondé. Ce matin du 3 novembre, la maire de Paris, Anne Hidalgo et Jean-Louis Missika, son adjoint à l’urbanisme (entre autres nombreuses délégations),  vont, après un teasing intense,  enfin lever le voile sur les 23 sites choisis et bientôt mis à la disposition d’équipes censément enthousiastes  à l’idée de « Réinventer Paris ».  « Cogitez, Allez-y, pensez et pensez en grand« , lâche la maire après avoir expliqué sa démarche  « historique, qu’aucune ville n’a osé lancer, même pas Londres » . Diable… De quoi s’agit-il? D’innover. En tous sens. Par les usages, la fonctionnalité, les montages financiers, l’association des acteurs, […]

lire la suite .../ ...
Biennale de Venise: mais où est passé le futur?

4

commentaires

A la sortie du pavillon central de la biennale d’architecture, sur le site des Giardini, les architectes affichent un air dubitatif. La question hante les diners et les fêtes vénitiennes en ce début juin: Rem Koolhaas, la star mondiale de l’architecture, commissaire de l’événement, se serait-il foutu d’eux?  Ses « fondamentaux », le catalogue de poignées de portes, murs, façades, toits, escaliers, fenêtres, plafonds… des 15 éléments qui « font » l’architecture est exposé grandeur nature dans un foisonnement qui le fait remonter jusqu’à la nuit des temps, ou presque. Cours de première année d’architecture pour les uns, énième pied de nez d’un architecte […]

lire la suite .../ ...
Et paf, un parpaing!

Et paf, un parpaing!

7

commentaires

Michel Cantal Dupart n’est jamais loin  lorsqu’il s’agit de (gentiment mais bruyamment) mettre un peu de désordre. Lors de la seconde célébration des Parpaings d’or, vendredi 17 janvier, il était maître de cérémonie à deux titres. Concurrent pour la plus belle moustache de la profession, il est aussi le généreux prêteur de la Péniche Louise-Catherine qui a accueilli la fête, au 50 quai d’Austerlitz à Paris. « A voir la moyenne d’âge, je sens que ce lieu va revivre et qu’on va bien se marrer« , a commencé le trublion, après avoir raconté l’histoire de ce vaisseau construit pendant la 1ere guerre […]

lire la suite .../ ...
Inversion des mondes parallèles

Inversion des mondes parallèles

5

commentaires

Les Parisiens sont malins. Mais pas tant que ça. Ou bien les passants arrêtés devant les panneaux le nez levé, la bouche légèrement ouverte, le sourcil arqué sont-ils tous des touristes? Non non… c’est qu’il y a du nouveau dans nos rues. L’oeil étonné et un peu paniqué de ces curieux fait l’aller et retour entre les petits schémas qu’ils ont devant le nez et le dessin grandeur nature dessiné sur la route. Au carrefour, par terre, de fines bandes blanches sont tracées, minces et élancées, des brindilles, des midinettes à côté d’un bon vieux passage piéton. Mais elles s’étirent […]

lire la suite .../ ...
Demain tous urbains

Demain tous urbains

3

commentaires

  Ne cherchez pas les robots ni les voitures volantes. Gardez votre smartphone à la main. La ville sera demain toute entière contenue dans ce petit appareil. Plus que les routes, les voies ferrées ou les fleuves, les réseaux d’informations sont désormais les outils indispensables à la survie en milieu urbain.     Il y a toujours un européen ébahi, comme en arrêt, devant le ballet des foules pressées qui s’agglutinent et se défont au carrefour de Shibuya à Tokyo. Pourquoi tant de hâte ? Où vont ces dizaines de milliers de piétons à toute heure du jour et de la […]

lire la suite .../ ...
Au ciné à la Cité ou un bon prétexte pour reviser ses classiques

2

commentaires

La Cité de l’Architecture et du Patrimoine inaugure un cycle ciné-cité ou comment dialoguent la ville et le cinéma. Au programme, un film et un débat, une fois par mois,  ou comment dialogueront Thierry Paquot et un architecte. Pour commencer, un morceau de choix, Le Rebelle, un long métrage de King Vidor, fidèle adaptation de the Fountainhead, (la source vive) best seller écrit par Ayn Rand en 1938, qui signe aussi le scénario de ce film dix ans plus tard. Face au « philosophe urbain », en grand témoins, Alain Sarfaty. Le choix n’est  pas innocent,  pour commenter un film dont l’action […]

lire la suite .../ ...
Les architectes dans le décor…

0

commentaire

Où sont les architectes ? Dans le décor. L’église du Jubilé de Richard Meier dans la banlieue de Rome fait un joli fond d’écran à la mariée et anime le parking sur lequel cet amoureux des moteurs fait chanter sa vieille Alfa Roméo. Le siège de B&B Italia par Renzo Piano, près de Milan, est secondaire, vu depuis la guérite – dessinée par Antonio Citterio – où se gèle le gardien. A Bilbao, le Guggenheim de Frank Gehry surgit sous les pieds des alpinistes-nettoyeurs à l’assaut de son toit, dans le ballet des balais des femmes de ménage qui zigzaguent […]

lire la suite .../ ...
Paris la nuit, au pavillon de l’Arsenal

0

commentaire

Jusqu’aux nuits blanches du 6 octobre «Paris la nuit» révèle la ville sous un jour nouveau. Une histoire fantôme masquée dans l’obscurité, jamais retracée, pourtant constituée de figures emblématiques, d’architectures singulières et d’usages pluriels. «Paris la nuit» prend l’état nocturne comme le matériau originel de la cité, un territoire urbain rêvé, surprenant, métissé, libéré et mystérieux. Pendant toute la durée de l’exposition, des visites de Paris la nuit sur la Seine, à Rungis, dans les sous-sols de la ville sont organisées… renseignements au Pavillon de l’arsenal    

lire la suite .../ ...
Luis Baragan ou l’architecture émotionnelle à Carcassonne

4

commentaires

Maison de l’Architecture et de l’environnement 28 avenue Claude Bernard | 11000 Carcassonne Jusqu’au 30 août 2013, le CAUE de l’Aude présente, à la Maison de l’Architecture et de l’Environnement de Carcassonne, ‘Luis Barragán ou l’architecture émotionnelle’, exposition itinérante consacrée à l’architecte mexicain et créée par les Ecoles Nationales Supérieures d’Architecture de Nancy (LHAC), Paris-val-de-Seine et Strasbourg. Tel. : 04.68.11.56.20 http://aude.caue-lr.org/ Entrée libre et gratuite Ouverture : du lundi au vendredi, de 9h00 à 18h00

lire la suite .../ ...
18 m2, habitat Etudiant -Projets d’avenir au Pavillon de l’arsenal (Paris 4)

0

commentaire

Du 05-07-2013 au 25-08-2013 Pavillon de l’Arsenal 21 boulevard Morland | 75004 Paris Jusqu’au 25 août 2013, le Pavillon de l’Arsenal, situé Paris 4e, présente l’exposition ’18m² – Habitat étudiant – Projets d’avenir’. Une analyse les grandes figures françaises et internationales de cette architecture singulière souvent nichée dans de très petits logements. L’exposition  présente les résultats du concours ID Campus, lancé par Bouygues Immobilier et Constructions et Développements Urbains (CDU) avec les communes d’Aubervilliers, Cergy, Les Mureaux et Palaiseau qui devraient donner lieu à la construction de plus de 1000 logements étudiants. Tel. : 01.42.76.33.97 www.pavillon-arsenal.com Entrée libre et gratuite […]

lire la suite .../ ...